Alimentation Bio

Brèves de Février 2018

 

Les sols fertiles : une richesse, un patrimoine.

La FAO vient de publier une carte précieuse : il s’agit de localiser le carbone organique du sol et de situer les stocks présents dans les 30 premiers centimètres. Ainsi chacun peut prendre conscience de cette richesse et des sites où elle est susceptible d’être conservée, mais aussi de ceux où le phénomène de séquestration mérite d’être favorisé. Il apparaît sur cette carte que le sol contient près de 680 milliards de tonnes de carbone, soit le double de ce qui est présent dans notre atmosphère. L’agriculture bio y contribue.

 

Pesticides : Greenpeace gagne en justice.

L’association nationale Pomme Poire (ANPP), demandait à la justice de contraindre l’ONG à modifier le titre d’un rapport publié au printemps commençant par « Pommes empoisonnées ». Mais le tribunal de grande instance de Paris a rejeté sa demande.
 Ainsi Greenpeace peut continuer à intituler son étude : « Pommes empoisonnées – Mettre fin à la contamination des vergers par les pesticides grâce à l’agriculture biologique ». Ce texte explique que les producteurs de pommes continuent à utiliser des cocktails de pesticides dans de nombreux pays européens.

 

Un club européen « Territoires Alimentation Bio ».

Le réseau des cantines Un Plus Bio que la fondation Ekibio accompagne, entraine dans son sillage de nombreuses cantines. Fort de ce succès il souhaite désormais relier entre eux les territoires en Europe qui font de l’alimentation durable un pilier du développement agricole, économique, social et de santé publique. A travers cette initiative Un Plus Bio, en partenariat avec la ville de Mouans-Sartoux, va rassembler au sein de l’Union européenne les villes et territoires dont les démarches d’introduction de bio et de local en restauration collective convergent vers le changement des politiques alimentaires. Plusieurs délégations étrangères sont attendues, en vue d’échanger sur le thème de l’alimentation bio durable et de fixer officiellement les objectifs et les missions du nouveau réseau.

Share Button