SOL : pour une agriculture au service de l’Homme et de son écosystème

sol

La Fondation Ekibio a rencontré l’association SOL grâce à l’entremise de Vandana Shiva, icône mondiale de la défense des semences libres qui a reçu le soutien et l’accompagnement de nos deux structures. Cette rencontre a suscité un premier événement pendant la COP21 : « Garden of hope », les Jardins de l’Espoir. Il s’agissait d’une plantation symbolique à La Villette pour mettre en valeur le rôle joué par l’agriculture et l’alimentation dans la protection du climat.

Au fil du temps nous constatons que l’action de SOL recoupe les préoccupations de la Fondation Ekibio. La première agit en faveur de la souveraineté alimentaire, notamment dans les pays du sud (Asie et Afrique notamment),tandis que la seconde oeuvre plutôt en France et particulièrement dans la région Rhône Alpes et en Ardèche, à travers des actions pratiques (ateliers culinaires dans les écoles, les quartiers, ou de jardinage bio par exemple) pour redonner du sens à notre alimentation et l’accès pour tous à une nourriture saine.

Comme nous SOL souhaite promouvoir une agriculture qui permette à chaque peuple de se nourrir dans le respect de son environnement et de la souveraineté alimentaire. Cette ONG qui existe depuis 1980 voit l’agriculture comme devant permettre l’amélioration de la nutrition et des moyens d’existence, et ainsi contribuer à l’éradication des inégalités tout en  permettant la régénération des écosystèmes. Pour atteindre cet objectif SOL finance des « bio-écoles » en Inde, pour sensibiliser à la protection de l’environnement, ou soutient la valorisation des céréales locales au Sénégal pour sortir les petits paysans de la spirale négative souvent liée aux cultures d’exportations.

La convergence entre nos deux organisations nous pousse à l’organisation d’un second événement commun : une table ronde intitulée « consommer local : notre alimentation comme levier du changement ». Nous aurons le plaisir de débattre notamment avec Jacques Caplat qui est agronome, anthropologue, co-fondateur du Réseau Semences Paysannes et administrateur d’Agir Pour l’Environnement, mais aussi Papa Assane Diop et James Forest qui évoqueront l’importance de l’agriculture familiale au Sénégal. Les invités et toutes les informations à propos de cet événement qui aura lieu le 14 septembre 2016 à 19h au Pavillon de l’Eau 77 Avenue de Versailles (Paris XVIème ) sont ici : https://www.sol-asso.fr/apero-thematique-consommer-local-france-senegal-1409/#

Crédit photo : D. R.

Share Button