Le gaspillage hors la loi

sandwich-me-in-1

Comment rester insensible face à la montagne de nourriture gaspillée quotidiennement par les consommateurs et l’industrie agro-alimentaire? La médiatisation de ce phénomène a suscité des actions aux quatre coins du monde. Deux initiatives récentes méritent notre intérêt : l’une aux USA et l’autre en Belgique. L’Américain Justin Vrany a décidé d’ouvrir un restaurant zéro déchet à Chicago. Au bout de deux ans son projet est un véritable succès : le Sandwich Me In est parvenu à réutiliser, recycler et composter près de 100 % de ses déchets. Seul un sac de 30 litres restait à jeter aux ordures… jusqu’au passage d’un artiste du recyclage qui, voyant la performance du restaurant, a décidé de faire des déchets restants une œuvre d’art. Ce type d’actions à taille humaine, ajoutées les unes aux autres suscitent une véritable prise de conscience qui peut aboutir à modifier la loi. Ainsi, en Belgique plusieurs villes ont décidé de voter une clause obligeant les supermarchés de leurs territoires à donner les surplus alimentaires aux associations. Les enseignes doivent stocker ces denrées dans de parfaites conditions d’hygiène avant de les remettre aux ONG. Une idée inspirante !

Share Button