Des parrains engagés

a-guesquiere

Anne Guesquière

ge-seralini

Gilles-Eric Séralini

philippe-desbrosses

Philippe Desbrosses

marc-dufumier

Marc Dufumier

Les parrains de la Fondation Ekibio sont en première ligne pour faire connaître « l’alimentation autrement ». Ils s’impliquent notamment à travers l’aide qu’ils apportent à la Fondation : Philippe Desbrosses, François Veillerette, Claude Aubert et Gilles Eric Séralini ont contribué à notre guide de cuisine écologique (en cours d’édition). Mais ils mènent surtout leurs propres travaux : recherches, actions, publications. Le dernier livre de Marc Dufumier en offre un exemple éloquent : «50 Idées reçues sur l’agriculture et l’alimentation » (Allary éditions) nous rappelle avec force à quel point nos choix alimentaires pèsent sur l’avenir du monde. Acheter un cassoulet composé de haricots argentins relève de l’aberration. Financer via nos impôts l’épuration de l’eau plutôt que d’adopter une agriculture propre n’a aucun sens. Notre parrain rappelle également toute l’importance de réduire notre consommation de viande rouge et favoriser les protéines végétales (notamment céréales et légumineuses) pour réduire notre impact sur l’environnement.

Anne Ghesquières, marraine de la fondation, porte haut les couleurs de la cuisine écologique et saine à travers les articles de son magazine en ligne Fémininbio.com. Recettes végétariennes, interventions d’experts et autres découvertes d’ingrédients permettent à chacun de « cuisiner autrement » au quotidien. De son côté Gilles Eric Séralini ne désarme pas et sort un livre : « Plaisirs cuisinés ou poisons cachés » (Actes Sud) soutenu par la fondation. Dans cet ouvrage les constats du scientifique sont égrainés au fil d’un menu concocté par le chef. Un projet qui s’inscrit pleinement dans les attentes du public et les engagements de la fondation pour faire de nos assiettes un moyen d’action. Didier Perréol, le président de la Fondation porte lui aussi le message de l’alimentation responsable à l’occasion de ses interventions et conférences. Puissent toutes ces voix toucher un public le plus large possible, pour un vrai changement de paradigme alimentaire.

Share Button