Brèves de Décembre 2017

Cantines : plus végétariennes pour plus de bio.

Tel est le raisonnement de Greenpeace. L’ONG a en effet réagi à l’annonce de Nicolas Hulot demandant un repas végétarien par semaine dans les cantines en demandant d’aller plus loin : deux repas végétariens par semaine à l’horizon 2010. La pétition qu’ils ont adressé à Emmanuel Macron s’appuie sur le lien de cette problématique avec le bio : «  si la part de viande dans les menus diminue, un budget supplémentaire pourra être alloué à l’achat de produits issus de l’agriculture biologique, expliquent les militants de Greenpeace. Cela permet également de soutenir les filières locales de qualité, et notamment les agriculteurs et les éleveurs qui ont fait le choix de pratiques écologiques » ajoutent-ils.

La pétition est disponible ici 

 

Action anti-gaspi à Rungis.

Connaissez-vous l’association Les potagers de Marianne ? Cette initiative permet à des organisations telles que les Resto du cœur ou la Banque alimentaire de récupérer des fruits et légumes frais invendus. Ils font un tri sur place ce qui représente un travail souvent minutieux et peu rentable. En un an, les 27 trieurs ont évité que 500 tonnes de fruits et légumes ne soient détruits. Une action discrète et efficace que le site Alimentation Générale a raconté dans ses colonnes ici.

 

« Les pressions actuelles sur les sols sont énormes et devraient continuer à s’intensifier »

Tel est le constat du dernier rapport émis par la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD). Difficile de ne pas être accablé par son contenu qui néanmoins se base sur des faits réels, quantifiables et vérifiables. Une proportion importante d’écosystèmes se dégrade, la perte de biodiversité et le changement climatique compromettent davantage la santé et la productivité des terres et enfin plus de 1,3 milliard de personnes sont piégées sur des terres agricoles dégradées. Tâchons de transformer ces mauvaises nouvelles en énergie pour agir.

Share Button