Lionel Astruc

Mission indienne : la fondation aux côtés de Vandana Shiva

Vandana-Shiva-ok

Vandana Shiva

Les liens d’amitiés noués avec le Prix Nobel Alternatif Vandana Shiva sont désormais ancrés dans le long terme.

Après une première rencontre à Paris entre Didier Perréol, Lionel Astruc et Vandana Shiva, celle-ci avait accepté notre invitation à la Bio dans les Etoiles en avril 2013. Une série de conférences et tables rondes conclue par une rencontre inédite entre Pierre Rabhi et l’écologiste indienne sur la scène du théâtre d’Annonay à guichet fermé (600 personnes).

À notre tour, nous nous rendons en Inde fin novembre pour visiter son association Navdanya qui anime un réseau de banques de graines très efficace. Nous vous donnerons des nouvelles de ce périple dès notre retour !

Share Button

Quand les collégiens explorent l’agriculture locale

college-okLe Centre d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural (CIVAM) est un réseau national d’associations créé il y a plus de cinquante ans à l’initiative d’enseignants, d’agriculteurs et d’habitants de la campagne.

Cette organisation a décidé récemment de sensibiliser les élèves de plusieurs collèges de la Drôme à la consommation responsable pendant une année scolaire, à travers des rencontres avec une quinzaine d’intervenants, tous professionnels du milieu agricole. Cette initiative rapproche les acteurs du territoire, en décloisonnant les domaines d’action et en valorisant le travail des agriculteurs. Elle permet aux élèves de découvrir l’agriculture durable, le terroir drômois, ses savoir-faire et les relations ville/campagne.

Les animations proposées sensibilisent les élèves aux enjeux environnementaux et sociaux liés à l’agriculture : notamment son influence sur les paysages et sur la préservation de la biodiversité via des méthodes culturales plus écologiques.

Share Button

La FAO publie un guide anti-gaspillage

fao-okFAO-guideChaque année, la quantité de nourriture produite sans être consommée s’élève à 1,3 milliard de tonnes. Ce gâchis engloutit un volume d’eau équivalent au débit annuel du fleuve Volga et est responsable du rejet de 3,3 gigatonnes de gaz à effet de serre, selon un rapport inédit de la FAO.

« Ce gaspillage effarant n’est pas juste une gigantesque perte économique, il porte aussi un grave préjudice aux ressources naturelles dont l’humanité dépend pour se nourrir » explique l’agence onusienne. Elle a donc entrepris une vaste campagne tant auprès des professionnels que des particuliers (spot vidéo et guide pratique). Les restaurants par exemple, sont invités à conduire des audits pour déterminer comment la nourriture est gaspillée et changer leurs pratiques. La FAO appelle également à améliorer la communication entre fournisseurs et distributeurs pour une meilleure adéquation de l’offre et de la demande.

pdf-offTélécharger le Guide au format PDF
Le guide : http://www.fao.org/news/story/fr/item/196441/icode/

Share Button

Bio dans les Etoiles 2014 : à vos agendas !

biodslesetoiles2

Serge Orru, Jean Louis Etienne, Alain Alexanian et Didier Perréol

« Manger autrement : ces bonnes pratiques qui changent le monde » : tel sera le thème de notre prochain grand festival de la bio. Quel est l’impact de nos pratiques culinaires sur l’Homme et la planète ? Pourquoi la cuisine écologique n’est pas plus chère ? Est-ce compatible avec un mode de vie pressé ? Faut-il être végétarien ? Comment – à travers sa cuisine quotidienne – le consommateur peut-il déjouer les stratégies de certaines multinationales ?

Toutes ces questions seront traitées au gré d’échanges entre les meilleurs experts et avec vous. La gourmandise sera bien sûr au rendez-vous à l’occasion d’ateliers pratiques. Le festival se déroulera les 11 avril 2014. Aussitôt qu’il sera arrêté, le programme sera diffusé sur le site de la Bio dans les Etoiles (lien) et les réseaux sociaux. Venez nombreux!

Share Button

Consommateurs, pas cobayes!

 

Main

 

Compte tenu des résultats alarmants de l’étude du professeur Gilles-Eric Séralini et son équipe soutenus par de très nombreux scientifiques du monde entier, et sur la base de la stricte application du principe de précaution dans un domaine touchant à la santé publique
Les organisations de la société civile et les consommateurs citoyens soussignés exigent des pouvoirs publics qu’ils procèdent à :

  • la mise en place d’un moratoire sur l’importation de tous les OGM qui se retrouvent dans l’alimentation animale en grande quantité, et en particulier du maïs NK 603 et de l’herbicide RoundUp
  • la remise en cause de façon transparente et indépendante (après communication des tests toxicologiques actuellement tenus secrets au motif inacceptable de secret de fabrication) de toutes les autorisations de mise en marché accordées aux plantes génétiquement modifiées du fait de l’insuffisance et l’inadéquation des tests et des protocoles adoptés.

 

petition-off

  Continuer la lecture

Share Button