Archives mensuelles : mars 2019

La bio dans les étoiles le 5 avril 2019

La bio dans les étoiles le 5 avril 2019 : manger bio et locale à la cantine, c’est possible ! avec Un Plus Bio

Cette année, la Bio dans les Etoiles s’associe à l’équipe du premier réseau national des cantines bio et rebelles ! Nous souhaitons aider nos territoires et les citoyens à avancer dans la transition alimentaire dans les cantines à tous les stades de la vie, en apportant des clés et des témoignages sur ceux et celles qui se sont déjà lancés. Que se passe-t-il aujourd’hui dans les cantines ? Manger bio et local dans la restauration collective, comment s’y prendre ? Parce que pour avancer, il faut tous s’y mettre, nous aurons à la fois une conférence sur des initiatives citoyennes et des ateliers spécifiques pour les élus et professionnels, sous le regard de Gilles Fumey, géographe de l’alimentation et de Jacques Marcon, chef étoilé. La journée se finira avec une projection du film « Futur d’espoir » et le spectacle humoristique « Nina des tomates et des bombes ».

Programme détaillé et réservations conseillées sur www.labiodanlesetoiles.com

Share Button

Ciné-débat le 20 mars avec Générations Futures

Ciné-débat le 20 mars avec Générations Futures pour la Semaine pour les alternatives aux pesticides

La fondation Ekibio participe à la semaine pour les alternatives aux pesticides avec un ciné-débat le mercredi 20 mars 2019 à 20h au cinéma Les Nacelles à Annonay. Projection du film « Bientôt dans vos assiettes (de gré ou de force) » de Paul Moreira, suivi d’un débat avec François VEILLERETTE, Directeur et Porte-parole de Générations Futures.

Quelles sont les avancées de la loi EGALIM autour des pesticides ? Où en sont les engagements des politiques et que pouvons-nous faire pour avancer ensemble, consommateurs et agriculteurs, vers les alternatives qui s’offrent à nous aujourd’hui ?

Tarif : 6,50 €

Des événements sont organisés sur toute la France du 20 au 30 mars, à voir sur le site : https://www.semaine-sans-pesticides.fr/

Share Button

LE LUNDI VERT, 2 mois après

L’appel pour le lundi vert, signé par la Fondation Ekibio et proposant une journée sans viande le lundi, a fait réagir en ce début d’année ! Cette proposition est fondée sur des études scientifiques mettant en avant l’impact néfaste d’une consommation de viande trop importante sur l’environnement et la santé de chacun. Il ne s’agit pas d’un mouvement pro-végan comme l’ont suggéré certains détracteurs, mais plutôt d’une prise de conscience sur la quantité et la qualité de la viande consommée les autres jours de la semaine. Deux mois après le lancement, un sondage montrerait que plusieurs millions de personnes sont entrés dans cette dynamique et qu’un tiers des Français sont favorables au Lundi Vert. On constate par ailleurs que de plus en plus de restaurants scolaires et universitaires proposent un menu végétarien par semaine.

Pour plus d’infos : https://www.lundi-vert.fr/

Share Button

ILS AGISSENT : Vitacolo

Vitacolo est une association créée en 2008, dont le principal objectif est de maintenir la mixité sociale en colonie de vacances en proposant des tarifs adaptés. Elle propose des séjours de vacances reposant chacun sur un projet collectif construit par les enfants, dans lequel ils vont s’investir, expérimenter et apprendre durant les 13 jours de vie commune.

Depuis 2017, Vitacolo s’est engagé dans une démarche d’amélioration de la qualité de l’alimentation dans la cinquantaine de séjours organisés avec envion 1 000 enfants accueillis : les repas sont cuisinés à partir de produits locaux et frais en partie bio et un repas sur 3 est végétarien. Vitacolo continue dans sa démarche : l’association vise une réduction de 75% des déchets produits d’ici 3 ans et souhaite proposer prochainement des produits d’hygiène bio aux enfants pendant leur séjour.

Infos : https://www.vitacolo.fr/

Share Button

Petit traité du jardin punk, apprendre à désapprendre

Est-ce qu’on vous a appris qu’un beau jardin est un jardin carré, bien délimité, sans herbes folles ? Alors cet auteur vous invite à déconstruire totalement votre vision du jardin en utilisant votre intuition et votre sens de l’observation, et surtout en ne suivant aucune règle qui vous déplait ! Laissez votre jardin se « punkiser » et la nature reprendre ses droits, sans pour autant se faire « déborder », tout en restant fainéant, rebelle, fauché et écolo !

Petit traité du jardin punk, Eric Lenoir, Collection Champs d’action, Novembre 2018, 10€.

Share Button